• Peel off gently

     

     

    Peel off  gently

    Peel off  gently

     

     

     

     La mutation qui résulte de l’adaptation d’un organisme vivant à un nouveau milieu ainsi que l’évolution des espèces m’a inspiré pour cette installation. Plus particulièrement en ce qui concerne l’épanouissement des premiers invertébrés aquatiques à l’ère primaire. La puissance de la nature et le déchaînement de ses 

    forces ainsi que sa capacité de mouvement peuvent engendrer des animaux aux allures fantastiques. Des créatures qui emplissent les bestiaires médiévaux occidentaux, bêtes fabuleuses et hybrides. Ces poissons chimériques aux écailles éparses évoluent dans un environnement tragiquement absurde. Ces « nageurs de l’impossible » sont dans un moment transitoire, entre immersion et engloutissement. Leurs écailles sont en train de les recouvrir. Les ouïes, leurs nageoires ont disparu sous les écailles de bois. Tout ce qui pourrait leur permettre de reprendre leur souffle est obstrué. Cette colonie semble évoluer dans un cercle de terre évoquant un cycle ininterrompu. C’est une installation fictionnelle composée de poissons de terre qui cherchent à survivre dans un environnement inepte, tel des arbres dans l’eau.